fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Belles histoires

Chantal Simothé : le goût du soin

D’agent de service hospitalier à assistante de direction, Chantal Simothé a fait du chemin ! Après 41 ans au sein d’une structure hospitalière, elle n’a rien perdu de son envie d’apprendre. Elle revient pour nous sur son parcours atypique et inspirant ! 

Chantal Simothé a débuté sa carrière jeune, par accident presque. « J’ai intégré la clinique Saint-Jean (Lille)à l’âge de 16 ans. Ma mère y travaillait en tant qu’aide-soignante et auxiliaire de puériculture. Je n’avais pas prévu de la rejoindre, mais lorsque mon père est décédé, j’ai dû arrêter l’école pour l’aider », raconte Chantal Simothé. Elle démarre alors en tant qu’agent des services hospitaliers avec un statut intérimaire, et devient très vite permanente grâce à la confiance qu’elle réussit à gagner. 

Quelques années plus tard, et après une pause pour se consacrer à sa famille, elle reprend du service dans cette même clinique, sous la responsabilité d’une nouvelle gouvernante, qui lui demande d’être son bras droit au bout de six mois « Je me suis occupée de la lingerie, de l’équipe d’agents de services hospitaliers, des commandes pour la cuisine… Je préparais des petits plats… Et à sa retraite, je l’ai remplacée au pied levé », explique Chantal Simothé.

34 ans de bons et loyaux services à la Clinique Saint-Jean plus tard, une nouvelle aventure commence en 2012 pour Chantal Simothé, en tant qu’assistante de direction à la clinique du Val de Lys. La qualité que tout le monde lui reconnaît ? Son investissement et son goût du métier.Je suis très polyvalente. Quel que soit le type de poste occupé, j’ai toujours eu du plaisir à m’investir dans mon travail et j’ai cultivé mon envie d’apprendre” explique-t-elle. 

Chantal se sent à la clinique comme chez elle. Dans son contact avec les patients, sa gestion de l’administration, l’organisation des activités du comité d’entreprise etc. Pour elle, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. « Je suis heureuse de la carrière que j’ai eue. Même si j’ai dû arrêter les études jeune, je me plais dans ce que je fais. J’ai commencé en tant qu’agent de services hospitaliers, je suis aujourd’hui assistante de direction, et si c’était à refaire, je ne changerai rien ! », conclut Chantal Simothé. 

Pour plus d’informations : Clinique du Val de Lys, 59200 Tourcoing

Étiquettes :

Vous aimerez aussi