fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

C'est déjà demain

Chirurgie réfractive : améliorer sa vue en un clin d’œil

La chirurgie réfractive, ou chirurgie correctrice de l’œil, permet de corriger les amétropies, terme qui désigne les troubles de la vision dus à l’incapacité de l’œil à focaliser correctement l’image d’un objet sur la rétine. Les amétropies regroupent la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie. Alors qu’à la longue, ces troubles visuels peuvent devenir contraignants, la chirurgie permet de réduire la dépendance à des corrections optiques (lunettes et lentilles de contact). Zoom sur une technique qui peut changer la vie !

À l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis (Le Blanc-Mesnil, Île-de-France), la chirurgie réfractive vient d’être intégrée à l’offre de soins de l’établissement, grâce à l’arrivée du docteur M’hamed El Hirech qui pratique cette intervention depuis 2009. « La chirurgie réfractive existe depuis les années 80 et sa fiabilité s’est confirmée au fil des années », explique l’ophtalmologue.

Ce type d’intervention consiste à réduire l’épaisseur de la cornée pour modifier le trajet des rayons lumineux et donc l’amétropie.

Deux types de techniques sont envisageables :

  • La PKR est une technique utilisant un laser de surface. Après avoir retiré la couche superficielle de la cornée, le chirurgien la remodèle en appliquant le laser directement sur la surface de l’œil. Cette intervention se réalise en une fois et ne dure que quelques minutes. La durée de récupération est de 48 à 72 heures et peut engendrer une vision trouble chez le patient pendant environ une semaine.
  • Le lasik est indiqué pour traiter l’hypermétropie et les cornées les plus épaisses. L’intervention se déroule en deux temps. D’abord, le chirurgien découpe une fine lamelle de cornée à l’aide d’un laser appelé Femtoseconde. La lamelle est soulevée, ce qui permet dans un second temps d’abraser la cornée en profondeur. En fin d’opération, la partie découpée est repositionnée. Cette technique permet à la cornée de cicatriser en quelques jours, sans points de suture. La vision du patient est corrigée dès sa sortie de la clinique !

« La chirurgie réfractive constitue une petite révolution car grâce à elle, les patients n’ont plus besoin de correction ! Avec ces deux techniques, chaque œil reçoit un traitement sur mesure, précis et fiable car tout est assisté par ordinateur » , précise le Dr El Hirech.

Une technique d’avenir, qui engendre peu de complications sur le long terme et simplifie durablement la vie des patients.

Étiquettes :

Vous aimerez aussi

À suivre