fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

C'est déjà demain Vaincre le cancer

De nouvelles approches thérapeutiques en cancérologie gynécologique

Pour faire face aux cancers pelviens (9% des cancers féminins)[1], de nouvelles approches thérapeutiques émergent. Explications avec Shaghavegh Ameloot, chirurgienne qui officie à la Clinique d’Argonay (Auvergne-Rhône-Alpes) et participe au développement de la discipline.

À la Clinique d’Argonay, les docteurs Ameloot et Jalle entendent bien faire évoluer les approches thérapeutiques dans le cadre du dépistage et du traitement des cancers de l’appareil génital féminin ou du sein.

On distingue trois types de cancers pelviens :

  • Le cancer du col de l’utérus ;
  • Le cancer de l’endomètre ;
  • Le cancer des ovaires.

Grâce à l’apparition de techniques innovantes, de nouvelles prises en charge de ces cancers sont possibles.

En cancérologie, le statut ganglionnaire constitue un indicateur dans la prise en charge chirurgicale du cancer. Désormais, en chirurgie pelvienne et lors de l’exploration des premiers relais ganglionnaires, il est possible de détecter le ganglion sentinelle[2] grâce à la fluorescence, déjà pratiquée en cancérologie mammaire. « Nous souhaitons développer grâce à la fluorescence, une technique moins invasive et plus précise, dans l’intérêt des patientes, souligne le Dr Ameloot. Il s’agit d’une technique très innovante, qui trouve également des échos en chirurgie digestive et reconstructrice. »

Autre approche également en cours de développement, l’analyse rapide des mutations BRCA[3]. En effet, 5 à 10% des cancers féminins sont génétiques .« Nous envoyons la tumeur dans un laboratoire dédié qui nous indique ensuite si la patiente est éligible à un traitement spécifique par inhibiteurs sélectifs de PARP[4], explique le Dr Ameloot. Là encore, cette nouvelle arme thérapeutique pour les cancers de l’ovaire a démontré son efficacité et constitue une réelle alternative. »

De nouvelles méthodes qui contribuent aux avancées de la cancérologie gynécologique… Et constituent de nouvelles alternatives pour les femmes touchées par le cancer.

Pour plus d’informations : Clinique d’Argonay, 74370 Pringy.


[1] Source : e-cancer.fr
[2] Le ganglion sentinelle est le premier ganglion drainant le territoire de la tumeur.
[3] BRCA (abréviation de Breast Cancer) : variation de gènes impliqués dans la survenue de cancers héréditaires, comme ceux de l’ovaire et du sein.
[4] Traitement activé en réponse à des lésions de l’ADN, impliqué dans la réparation de celui-ci.

Étiquettes :

Vous aimerez aussi