fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

C'est déjà demain

L’anesthésie par réalité virtuelle, c’est possible !

Depuis le mois de juillet, de drôles de casques ont fait leur apparition à la Clinique de Lille Sud (Hauts-de-France)… Pour diminuer l’anxiété avant une intervention chez ses patients, la clinique a fait le choix de la réalité virtuelle ! Explications avec le Dr Cédric Roué, anesthésiste.

Après une phase de test et une présentation à la dernière Journée d’échanges et de pratique en anesthésie locorégionale (JEPALR), les patients de la clinique se sont vus proposer des casques de réalité virtuelle à l’approche hypnotique avant et/ou pendant leur opération.

Une approche moins anxiogène

Pourquoi ce choix ? « Nous souhaitions limiter le recours médicamenteux pour faciliter le parcours patient. La confrontation avec le bloc opératoire, le bruit, la lumière, l’environnement global peuvent susciter de l’appréhension. Les casques de réalité virtuelle permettent une immersion rapide dans l’univers visuel et sonore ».
Grâce à cette technologie innovante, les patients sous anesthésie locorégionale sont coupés de leur environnement. Une manière de réduire ce qui peut être un facteur de stress préopératoire important. « Nous utilisons les casques en salle pré-interventionnelle et au bloc opératoire. Cela a pour effet de détendre le patient, tout en diminuant le recours à la sédation médicamenteuse ».

Des patients enthousiastes

« Nous offrons au patient le choix entre la sédation médicamenteuse et le casque de réalité virtuelle, chacune de ces techniques étant cumulable. On constate que les patients sont très réceptifs, et motivés pour essayer cette technique ! »

Douce, sans effets secondaires et sans risques, cette approche innovante nous prouve une fois encore que la réalité virtuelle peut trouver sa place dans le monde médical !

Pour plus d’informations : Clinique Lille Sud, 59810 Lesquin.

Étiquettes :

Vous aimerez aussi