fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Août 2020 Enjeux de santé Parlons prévention

Crème solaire : L’incontournable des vacances au soleil

L’été, protéger sa peau du soleil est indispensable pour lutter contre le risque de cancer et de vieillissement de la peau. Pour autant, il est parfois difficile de savoir quelle crème solaire choisir. Tour d’horizon des différents types de produits pour conserver une peau en pleine santé.

Le bronzage est un filtre naturel que produit la peau pour se protéger du soleil mais qui ne suffit pas à préserver l’épiderme. Heureusement, les produits cosmétiques de protection solaire ne manquent pas, mais comment faire le tri ?

UVA et UVB, quelle différence ?

Les rayons du soleil émettent des rayons ultraviolets A (UVA) et des rayons ultraviolets B (UVB). Les UVA pénètrent plus profondément dans la peau et sont responsables de son vieillissement prématuré, ainsi que de l’apparition de taches pigmentaires. Ils brûlent 1 000 fois moins que les UVB mais sont plus difficiles à stopper car ils traversent les vitres et les nuages.En revanche, ce sont les UVB qui provoquent des coups de soleil, brûlures de la peau entraînant la destruction de ses cellules.

Les UVA représentent 95 % des rayons UV émis par le soleil, les UVB 5 %, et c’est la combinaison des deux qui augmentent le risque de cancer de la peau, bien que les UVB en soient le facteur principal.

Choisir son indice de crème solaire

Tout d’abord, les mentions « écran total » ou « protection totale » indiquées sur bon nombre de crèmes solaires induisent le consommateur en erreur… Car aucun produit cosmétique n’est capable de protéger complètement du soleil ! Aussi, même en appliquant de la crème solaire toutes les 2 heurescomme recommandé par les autorités sanitaires, une exposition prolongée au soleil est fortement déconseillée.

La plupart des crèmes solaires protègent contre les rayons UVB. Le Facteur de protection solaire (FPS) ou l’Indice de protection solaire (IP) permettent de connaître l’échelle de protection du produit.

  • FPS 6 ou 10: correspond à une faible protection. Cet indice est souvent présent dans les crèmes de jour. Il convient en cas d’exposition très réduite au soleil et en cas de faible ensoleillement.
  • FPS 15, 20 ou 25: offre une protection moyenne. Celle-ci convient aux peaux noires et foncées qui bronzent facilement et n’attrapent pas de coups de soleil.
  • FPS 30: correspond à une protection haute. Cela convient aux peaux mates qui bronzent facilement et sont peu sujettes aux coups de soleil.
  • FPS 30 ou 50: cette protection haute est destinée aux peaux claires qui bronzent légèrement et peuvent attraper des coups de soleil.
  • FPS 50 +: offre une très haute protection aux peaux très claires qui bronzent difficilement (voire pas du tout) et attrapent souvent ou systématiquement des coups de soleil.

Il est recommandé de choisir des produits solaires comportant un logo UVA, assurant également une protection contre les rayons ultraviolets A. On notera également que l’utilisation d’huiles de bronzage est fortement déconseillée, car celles-ci n’offrent aucune protection et augmentent les effets néfastes des rayons du soleil.

Alors, pour protéger sa peau en toutes circonstances, faisons rimer été et santé !

Sources :
economie.gouv
ameli.fr
ansm.sante


À retenir : 
  • Privilégier une crème solaire efficace contre les UVA et les UVB
  • Choisir un produit dont l’indice de protection solaire est adapté à sa nature de peau
  • Renouveler l’application de crème solaire toutes les 2 heures et après chaque baignade
  • L’utilisation de crème solaire ne rend pas moins dangereux le fait de s’exposer de manière prolongée au soleil
  • Appliquer le produit de manière uniforme sur l’ensemble du corps, sans oublier les oreilles, la nuque, le dos, les mains et le dessus des pieds
  • Appliquer une protection solaire même lorsque le temps est nuageux
  • Vérifier les conditions de conservation de la crème solaire et sa date de péremption
  • Refermer correctement le produit après utilisation et ne pas le laisser au soleil
  • Ne pas utiliser un produit dont l’aspect ou l’odeur a changé
  • Bannir les huiles bronzantes, qui augmentent le risque de brûlure de l’épiderme.
Étiquettes :

Vous aimerez aussi