fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Enjeux de santé

Levée du confinement : hauts les masques !

À partir du 11 mai, date du début d’un déconfinement qui s’annonce progressif, le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun. Consignes d’hygiène, confection de masques artisanaux et entretien, MedZine vous donne 5 clés pratiques pour aborder sereinement cette étape. 

À l’heure de la levée progressive du confinement, la population doit se fournir en masques, rendus obligatoires dans les transports et certains lieux publics, sous peine de recevoir une amende.

Où le port du masque sera-t-il obligatoire [1] ?

Les masques étaient jusqu’ici réservés en priorité aux soignants et aux personnes symptomatiques. Désormais, ils devront être portés par tous les personnels de santé et de la petite enfance. Il deviendra également obligatoire pour le grand public dans les transports en commun mais aussi dans les collèges, taxis, certains magasins et lieux publics.

Comment s’en procurer ?

Il est désormais possible d’acheter des masques à la pharmacie, chez les buralistes et dans certains supermarchés. Certaines mairies en distribuent également gratuitement aux habitants de leurs communes.

Comment porter son masque ?

Tout d’abord, il faut bien se laver les mains. Ensuite, saisir le masque par les élastiques sans toucher la partie centrale.
La partie haute doit bien recouvrir le nez et le tout doit être ajusté de manière à couvrir également la bouche et le menton. Un masque peut être porté pendant maximum 4 heures. Si l’on souhaite l’enlever momentanément, il faut se laver soigneusement les mains et le retirer par les lanières. Ne jamais le baisser sous le menton ou sur le cou avant de le replacer sur son nez, car ces parties peuvent potentiellement être infectées !
Pour rappel : le port du masque ne dispense pas du respect des mesures de distanciation d’1 mètre.

Que penser des masques en tissu ?

À défaut de masques chirurgicaux disponibles, ils constituent une première barrière contre le coronavirus et freinent sa propagation.
Autre avantage : ils sont lavables et réutilisables. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour le fabriquer vous-même.
En cas d’achat de ce type de masque, il faut s’assurer que les produits portent bien la mention « AFNOR Spec S76-001 », prouvant qu’ils respectent les normes sanitaires.

Comment entretenir son masque lavable ?

Après l’avoir porté pendant 4 heures maximum, le masque doit être lavé à la machine à 60 °C, pendant 30 min, avec un détergent. Ne pas utiliser d’alcool ou de javel qui risqueraient d’endommager la fibre. Le masque doit ensuite être séché sur une surface désinfectée.
On pourra le réutiliser entre 5 et 30 fois, en fonction de l’état du tissu et des brides[1].


[1] www.gouvernement.fr
[2] afnor.org

Étiquettes :

Vous aimerez aussi