fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

C'est déjà demain Enjeux de santé

Troubles neurologiques : quand reprendre le volant ?

Chez les patients ayant été victimes de troubles neurologiques, la reprise de la conduite peut comporter des risques pour la sécurité. En théorie, en cas de troubles du système nerveux, les patients doivent se soumettre à un contrôle médical, puis à un test auprès d’un professionnel agréé afin d’évaluer leur capacité à conduire de nouveau. En pratique, ce n’est pas si simple…

Les cliniques Marcy l’Étoile et Saint-Priest (Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes) – spécialisées dans les soins de suite et rééducation – accueillent les patients atteints de troubles neurologiques, ayant été victimes d’un ACV [1] , paraplégiques [2], tétraplégiques [3] et les personnes âgées. L’établissement accompagne ces patients, dont les capacités motrices, visuelles, cognitives ou encore sensitives peuvent être affectées, vers leur retour à la vie de tous les jours… et à la conduite !

La conduite, facteur de réhabilitation

« La conduite est un pan important de la réhabilitation de nos patients, explique Sandrine Adamiak, coordinatrice des services de rééducation. Beaucoup d’entre eux ont besoin de la voiture pour aller travailler ou pour l’ensemble de leurs activités quotidiennes ».
Ces deux établissements ont mis en place en janvier 2019 un partenariat avec l’École de Conduite Française pour permettre à leurs patients d’avoir accès à une évaluation de la conduite. « Cette idée nous est venue car nous avons observé que ce type d’évaluation n’est pas une démarche que nos patients font d’eux-mêmes. Le contrôle médical obligatoire implique de faire des démarches souvent longues et compliquées. Ce projet permet de rassurer nos patients sur leur conduite ou, au contraire, de les accompagner pour faire le deuil de cette pratique, ainsi que de faciliter la prise de rendez-vous auprès d’un médecin agréé par la préfecture ».

Des démarches facilitées

À Marcy l’Étoile et Saint-Priest, tout est simplifié : un moniteur de l’École Française de Conduite vient chercher directement les patients à la clinique pour une heure et demie d’évaluation en compagnie d’un ergothérapeute. Le prix de cette prestation ? 80 euros. À la clé, un bilan complet pour reprendre la conduite en toute quiétude, ou au contraire, comprendre pourquoi il est préférable d’y renoncer.

Depuis un an, cinquante patients ont déjà pu bénéficier de cette évaluation de la conduite. À l’issue du test, 41 d’entre eux ont reçu l’autorisation de conduire normalement, et 9 en ont été dissuadés. « Nous avons reçu de très bons retours de la part de nos patients, conclut Sandrine Adamiak. Nous mettons un point d’honneur à les accompagner du début à la fin de leur prise en charge et à les soutenir à tous les niveaux ».

Pour plus d’informations : Clinique Iris Marcy, 69280 Marcy L’Etoile
Clinique Iris Saint Priest, 69800 Saint Priest 


[1] Accident cardio-vasculaire causé par la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau.
[2] Paralysie des deux membres inférieurs résultant d’une atteinte de la moelle épinière.
[3] Paralysie des quatre membres due à une atteinte de la moelle épinière.

Étiquettes :

Vous aimerez aussi