fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Happy parents

En route vers le bloc

Pour amener un peu de légèreté à l’hôpital, certains établissements, comme la Clinique du Landy à Saint-Ouen et l’Hôpital privé Jacques Cartier à Massy (Île-de-France), ont fait le choix de donner aux enfants la possibilité d’aller au bloc opératoire… En petite voiture ! Une idée innovante et ludique qui redonne le sourire à toute la famille.

L’opération d’un enfant ne se fait jamais sans craintes et le trajet qui le mène au bloc peut également constituer une épreuve. “Cela peut être une expérience désagréable pour les familles, explique le docteur Safsaf, chirurgien urologue à l’Hôpital privé Jacques Cartier, car même lorsqu’il s’agit d’interventions bénignes, elles peuvent être traumatisantes pour l’enfant, qui est souvent désorienté lorsqu’il doit se séparer de ses parents ».

Alors, depuis début 2019, de petites voitures électriques assurent le transport jusqu’au bloc, les enfants au volant. « En proposant aux enfants de conduire une petite voiture, une dimension ludique s’installe, et le petit patient appréhende moins l’intervention qu’il va subir. », explique Caroline Herpe, attachée de direction à la Clinique du Landy. Une démarche également symbolique : « L’enfant est au cœur du parcours, décrit Françoise Vincey, cadre du service ambulatoire à l’Hôpital privé Jacques Cartier. C’est lui qui décide de faire le chemin ». 

Cela contribue aussi à créer un lien privilégié entre l’équipe soignante, le patient et ses parents. « Nous avons constaté que les parents aussi sont plus détendus, et surtout rassurés de voir leur enfant partir au bloc avec le sourire. L’équipe soignante devient comme un partenaire de jeu pour l’enfant, et le dialogue s’installe de manière plus naturelle. C’est une manière réjouissante de briser la glace et d’instaurer de la bonne humeur !”, souligne Caroline Herpe.

Résultats des courses : difficile pour les pilotes de quitter leur bolide ! « Certains pleurent au moment de descendre de leur voiturette, sourit Caroline Herpe. Mais ils repartent avec un bon souvenir, et avant de monter au bloc, nous leur faisons une photo instantanée, agrafée à un petit diplôme, que nous leur remettons après l’opération ”. Une jolie manière de dédramatiser l’hôpital !

Pour plus d’informations : Clinique du Landy, 93400 Saint-Ouen et Hôpital privé Jacques Cartier, 91300 Massy

Étiquettes :
Article précédent

Vous aimerez aussi

À suivre