fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Happy parents

Grossesse : manger deux fois mieux… Pas deux fois plus !

Pendant la grossesse, adopter un mode de vie sain et équilibré est capital pour la santé du bébé comme pour celle de sa maman. Mais il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre. Quelques clés pour adopter l’alimentation… future maman !

Pour vivre sa grossesse dans les meilleures dispositions possibles, prendre soin de soi est une priorité… Et cela passe en grande partie par l’alimentation ! Mélanie Gerrier, diététicienne nutritionniste à l’hôpital privé de Seine-Saint-Denis (Le Blanc-Mesnil, Île-de-France) va même plus loin : « bien manger pendant sa grossesse permet non seulement de répondre à certains besoins accrus en nutriments mais également de prévenir certains risques pouvant impacter le développement du fœtus. »  

Durant cette période de la vie, les diététiciens nutritionnistes mettent donc en avant l’importance des nutriments tels que les protéines, le fer, le calcium, la vitamine B9 etc., nécessaires à la croissance fœtale et au développement utérin. Parmi leurs recommandations, on retrouve donc quatre familles d’aliments :

  • Les fruits et légumes, riches en nutriments essentiels (principalement la vitamine B9 et les fibres). Cuits vapeur ou au four, à nettoyer systématiquement à l’aide d’une brosse sous l’eau, afin d’éliminer les résidus de pesticides et autres bactéries ;
  • Les produits céréaliers qui dopent l’énergie ! À grains entiers (complet), ils facilitent aussi la digestion et nourrissent le microbiote intestinal ;
  • Les aliments protéinés : œufs, viandes et poissons (bien cuits), légumineuses (pois chiches, lentilles…), produits laitiers (sauf produits non pasteurisés : fromages à pâte demi-ferme et molle, …) et graines oléagineuses (amandes, noisettes, noix, …) ;
  • Les huiles végétales en cuisine, pour les omégas 3 et 6 !

Suivre ces conseils limitera les risques de constipation et de nausées, et prémunira les futures mamans contre les risques de listériose, de toxoplasmose ou encore d’intoxications alimentaires dangereuses pour le fœtus. 

Des ateliers d’accompagnement nutritionnel adaptés à la grossesse sont proposés dans certaines cliniques et hôpitaux. Apportant de l’information et de l’accompagnement, ces réunions permettent de transmettre le précepte suivant : rien ne sert de manger deux fois plus pendant la grossesse, il faut manger deux fois mieux ! 

Pour plus d’informations : Hôpital privé de la Seine-Saint-Denis, 93150 Le Blanc-Mesnil

Étiquettes :

Vous aimerez aussi