fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Parlons prévention Un sourire

Bouger pour le cœur

On ne le dira jamais assez : les bénéfices de l’activité physique sont multiples et s’en priver peut avoir des effets délétères sur la santé[1]. C’est dans ce contexte que depuis plus de 50 ans, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) lutte contre les maladies cardio-vasculaires et mène des campagnes de prévention, à l’image des Parcours du Cœur. Une manière de mettre en lumière les bienfaits du sport contre les pathologies cardiaques.

Les Parcours du Cœur sont une action de prévention santé d’envergure qui encourage la pratique d’une activité physique dans un cadre convivial : « pour bouger ensemble et prendre conscience de l’importance de le faire tous les jours de l’année », s’enthousiasme Brigitte Clément, chef de projet bénévole à la FFC. Collectivités, associations, établissements scolaires et entreprises sont invités à organiser leur Parcours du Cœur autour d’une ou plusieurs activités physiques, pour renforcer le lien social mais aussi alerter sur les risques liés au manque d’exercice physique.

La sédentarité, définie par l’ONAPS[2]comme le fait de rester assis au moins 7 heures par jour, représente un véritable danger pour notre organisme. En effet, l’inactivité (moins de 30 min d’activité physique par jour selon l’OMS) augmente les cas de maladies cardiovasculaires, de cancers ou encore d’obésité. Les établissements de santé, à l’image de l’Hôpital privé Le Bois (Hauts-de-France) qui a créé un club Cœur et Santé, se mobilisent et organisent régulièrement des Parcours du Cœur, pour lutter contre la sédentarité, devenue premier facteur de risque de mortalité évitable.

Une prise de conscience collective est donc nécessaire. En effet, il ne suffit pas de marcher chaque jour d’un bureau à l’autre ou de grimper quelques marches pour se considérer comme « actif ». Il est aussi important de sensibiliser les personnes âgées isolées et celles souffrant de troubles cardiaques aux bénéfices de l’activité physique. À l’Hôpital privé Le Bois de Lille, grâce au club Cœur et Santé, ils sont 13 à se retrouver chaque semaine pour une marche de deux heures dans la nature. « Certains invoquaient toutes les excuses possibles pour ne pas participer », se souvient Brigitte Clément. « Désormais, qu’il pleuve ou qu’il vente, ils sont au rendez-vous ! ». Lors de ces Parcours du Cœur, l’Hôpital privé Le Bois installe également un stand dans le hall, pour prendre la tension et tester le taux de diabète. Des moyens concrets, donc, d’agir sur sa santé !

Pour plus d’informations : Hôpital privé Le Bois, 59000 Lille


[1] www.solidarites-sante.gouv.fr
[2] ONAPS : Observatoire National de l’Activité Physique et Sportive.

 

Étiquettes :

Vous aimerez aussi