fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Parlons prévention

Sommeil en laboratoire

En France, une personne sur trois déclare souffrir de troubles du sommeil et 45% des 25-45 ans considèrent leur temps de sommeil insuffisant par rapport à leurs besoins. La faute aux pathologies du sommeil qui empiètent sur les nuits – et les journées – des personnes affectées ! Pour enrayer ce phénomène, pourquoi ne pas se rendre dans un centre du sommeil ?

Les chiffres de ces dernières années sur la qualité du sommeil sont en berne. Les français dorment en moyenne 1h30 de moins qu’il y a 50 ans, et 55% admettent qu’ils souhaiteraient pouvoir dormir plus. Résultat : la dette de sommeil s’agrandit chez les sujets dont la qualité du sommeil laisse à désirer, ce qui n’est pas sans risque pour la santé : maladies cardiovasculaires, diabète et cancers peuvent en effet être la conséquence du manque de sommeil.

Grâce à l’avancée des neurosciences, il est possible d’analyser les cycles de sommeil. La Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil émet des accréditations de Centres de sommeil français, à l’image du Centre d’Exploration du Sommeil de l’Agglomération Lilloise (Hauts-de-France), qui analyse le sommeil de patients en proie à des insomnies, apnées du sommeil, et autres troubles.

À Lille, le Laboratoire du Sommeil de l’Hôpital privé La Louvière (créé en 1991 par le pneumologue et somnologue Thibaut Gentina) prend en charge l’ensemble des pathologies du sommeil chez l’adulte et l’enfant et réalise trois mille polysomnographies[1]chaque année.

« Grâce à nos équipes pluridisciplinaires (pneumologues, neurologue et techniciens du sommeil), nous avons la faculté d’analyser, différencier et traiter les différents types de pathologies. Au-delà des troubles respiratoires nocturnes (dont le syndrome d’apnée du sommeil), nous sommes en mesure de diagnostiquer la parasomnie[2], l’insomnie et l’hypersomnie[3] et d’y remédier» indique Thibaut Gentina.

Objets connectés, luminothérapie, chronothérapie, thérapies cognitivo-comportementales sont autant d’outils mis à disposition dans ce laboratoire du sommeil, afin de permettre une prise en charge adaptée et personnalisée. Une manière d’en finir avec les nuits sans sommeil.

Pour plus d’informations : Hôpital privé La Louvière, 59042 Lille


[1] Il s’agit d’un test d’une nuit qui évalue le sommeil du patient en enregistrant différentes variables physiologiques pour déterminer la présence de troubles du sommeil.
[2] Parasomnie : comportements indésirables qui surviennent pendant la phase d’endormissement ou de réveil (somnambulisme, terreurs nocturnes…).
[3] Hypersomnie : Phénomène de somnolence excessive.

Étiquettes :

Vous aimerez aussi