fbpx
Chargement

Tapez votre recherche

Un sourire Vaincre le cancer

Psychomotricité et cancer : soigner le corps et l’esprit

psychomotricité

La psychomotricité est une discipline paramédicale axée sur la dimension corporelle et émotionnelle des patients. À l’Hôpital privé Le Bois (Lille), elle est utilisée comme soin de support [1] en cancérologie depuis deux ans. Une respiration dans le quotidien des patients soutenue par l’Institut de cancérologie Lille Métropole.

« Pendant la maladie, l’image du corps est mise à mal, explique Claire Dambre, psychomotricienne à l’hôpital. La chirurgie et les traitements peuvent entraîner une perte ou une prise de poids, la chute des cheveux, des tensions, une fatigue intense, des problèmes de mémorisation, etc. Tout cela affaiblit le corps et le moral des patients ».

L’importance du schéma corporel

La psychomotricité permet aux patients de réinvestir leur corps en travaillant sur le tonus, l’équilibre, la coordination des mouvements, la dissociation des membres,  et en re-conscientisant leur corps pour sentir leurs muscles se contracter, se relâcher…
Cette réappropriation du schéma et de l’image corporels vise également à soulager les patients sur le plan psychique. « Quand un patient est pris en charge dans le cadre d’un cancer, son quotidien est rythmé par les examens, les interventions, les traitements. La psychomotricité et les soins de support lui offrent donc une bulle de réconfort et de bien-être », précise Perrine Coroller, psychologue et coordinatrice des soins de support.

« Corps en mouvement »

Pour continuer sur sa lancée, l’Hôpital a lancé depuis un mois des ateliers d’expression corporelleappelés « Corps en mouvement ». Animés par Claire Dambre, ils favorisent l’expression corporelle par le mouvement dansé. « Ce type d’atelier aide les patients à remettre leur corps en mouvement et à reprendre conscience de leurs capacités », explique-t-elle. Une parenthèse de douceur, qui permet aux participants de se réapproprier l’espace, de se relaxer, s’évader, et surtout, de redevenir acteur de leur prise en charge.
« Ce type de dispositif novateur est primordial, car cela démontre l’importance du bien-être et de prendre soin de soi lorsqu’on est malade. Dans le cancer, il n’y a pas que les traitements : les dimensions psychiques et corporelles sont centrales. On ne prend pas en charge qu’un patient, mais plutôt une histoire d’une vie, de manière globale et personnalisée », conclut Perrine Coroller.

Pour plus d’informations : Hôpital privé Le Bois, 59000 Lille


[1] Ensemble des soins destinés à améliorer la qualité de vie des patients au niveau physique, psychologique et social

 

Étiquettes :

Vous aimerez aussi